Accueil
accueil
Informations légales
procédure
Tests psychotechniques
Secteurs géographiques
formulaire de contact
Couleur Média Création site - Tous droits réservés©2011 AAM
     
  Alexandrine ALMEIDA MAIA - Psychologue agréée
(Pour une approche plus humaine des tests psychotechniques)

Qui suis-je ?

Psychologue titulaire d’un DESS de psychologie (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées), je suis agréée par l’Etat depuis plusieurs années pour faire passer les tests psychotechniques suite aux annulations et aux invalidations du permis de conduire.

Mes interventions :

Je procède à l’examen psychotechnique visant à vérifier les aptitudes à la conduite automobile :

- Après une annulation judiciaire du permis de conduire (prononcée par le tribunal)
- Après une annulation administrative du permis de conduire (invalidation pour solde de points nul)

Cet examen est obligatoire, il fait suite ou précède la visite médicale en Préfecture.

Par ailleurs, les tests psychotechniques peuvent également s’adresser :

- aux conducteurs spécialisés de la Formation Publique d’Etat
- aux agents territoriaux
- aux conducteurs d’automobiles et d’ambulances de la Fonction Publique Hospitalière
- aux conducteurs de marchandises et/ou voyageurs pour les entreprises désireuses d’investir dans la prévention des accidents

 ?

Je vous reçois dans des locaux qui ont été validés par la Préfecture de votre département.

Je me déplace sur rendez-vous en vous proposant le lieu, la date et l’horaire qui vous convient le mieux afin de faciliter vos démarches.

Comment ?

 
   

Les outils que j’utilise pour évaluer les aptitudes à la conduite sont validés par l’Etat et ne nécessitent aucune préparation ni aucune connaissance relative au code de la route.

Me contacter/Prendre rendez-vous :

- Par téléphone : au 06 50 06 63 85 ou au 05 61 80 74 41
- Par fax : au 05 61 80 87 20
- Formulaire contact
- Par mail : almeida-maia.alexandrine@neuf.fr
- Par courrier : Mme ALMEIDA MAIA, 23 lot. Le Pech, 31460 LE CABANIAL

Annulation ou invalidation du permis

Que ce soit suite à une annulation ou à une invalidation du permis de conduire, l’automobiliste n’a plus de droit de conduire pendant une période donnée et ceci concerne tous les types de permis dont il est titulaire. Il ne pourra solliciter un nouveau permis qu’après une période définie et après avoir été reconnu apte à des examens médicaux, biologiques et psychotechniques effectués à ses frais.

L’invalidation du permis de conduire

C’est une mesure administrative conduisant au retrait définitif du permis de conduire. Pour pouvoir reconduire, l’automobiliste devra alors passer devant une Commission Médicale en Préfecture avant d’être autorisé à repasser le code de la route.

Le permis à points est doté d’un capital maximal de 12 points, 6 points pour le permis probatoire. Lorsque que le nombre de points est nul, le permis de conduire est invalidé

Le conducteur est informé par lettre recommandée (référence 48SI) avec accusé de réception et il a l’obligation de restituer son permis de conduire en Préfecture ou en Sous Préfecture dans les 10 jours qui suivent la réception de cette lettre.

Un récépissé de remise de titre doit lui être remis par le Préfet ou le Sous Préfet de son département (doc. Réf. 44). Ce document lui permettra de solliciter un nouveau permis.

Il ne pourra obtenir un nouveau permis de conduire qu’au bout de six mois à partir de la date de remise du titre en Préfecture. Le délai est porté à un an si une perte totale des points est déjà intervenue dans les cinq ans précédant la première annulation.

Le conducteur devra passer avec succès :

- Une visite médicale en Préfecture,
- Un examen psychotechnique avec un psychologue agréé.
- L’épreuve du code de la route, après avoir été reconnu apte par la Commission Médicale des Permis de conduire.

Ces épreuves peuvent être effectuées pendant cette période de six mois.

A noter que l’automobiliste a un délai de 9 mois à partir de la date de retrait du titre pour commencer les démarches, au-delà de cette période il sera obligé de repasser l’épreuve de conduite en plus de l’examen du code.

Si l’automobiliste était en période probatoire au moment de l’annulation de son permis, il devra également passer en plus de l’épreuve théorique du code, l’épreuve de conduite.

L’annulation du permis de conduire :

C’est une mesure judiciaire conduisant au retrait définitif du permis, quel que soit le nombre de points restant sur le permis.

Pour retrouver son permis de conduire, le conducteur devra passer avec succès :

- Une visite médicale en Préfecture,
- Un examen psychotechnique,
- L’épreuve du code de la route lorsque la durée de l’annulation est inférieure à un an. En cas l’annulation d’un an ou plus, l’automobiliste devra passer, en plus du code, l’épreuve de conduite du permis.

 
Almeida Maia tests psychotechniques